"Pères et fils", qui a tort et qui a raison?

Podcast | LE CHOC DES GÉNÉRATIONS • Livre

PARTIE II

« Pères et fils », la dissection d’une dichotomie

« Pères et fils » est un roman publié en 1862 par l’écrivain russe Ivan Tourgueniev (1818-1883). La traduction littérale du titre Отцы и дети est « pères et enfants ». Mais malgré la sonorité semi-patriarcale du titre russe les traducteurs français ont choisi l’option 100% patriarcale, pères et fils.

Et c’est là que c’est intéressant d’observer à quel point un seul mot peut changer la perception des choses. Le terme enfants dans le titre russe donne une sorte d’universalité à l’œuvre et permet tout de suite de comprendre qu’il s’agit des relations parents-enfants, plutôt que des relations purement masculines, pères-fils. Et bien que ce roman mette en scène effectivement une histoire pères-fils, dans la langue russe le titre de l’œuvre est devenu un dicton désignant la complexité d’entente entre les parents et leurs enfants.

Mais en tout état de cause, en dépit du titre et des constats politiques et sociétaux de la Russie tsariste du XIX siècle, le roman aborde une thématique qui nous est proche — le choc des générations.

La transmission

Avant tout chose, distinguons deux conceptions principales du mot enfant. La première désigne

This episode is for paid subscribers